Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Rakik

Prénom : Kamel

Date de naissance (ou âge)  : 29 mars 1963 à Hussein Dey

Etat-civil   : Marié

Nombre d'enfants :

Profession : Professeur de lycée

Adresse : Boudouaou (Boumerdés)

Date de l'arrestation : 06 mai 1996

Heure : 4h 30

Lieu de l'arrestation : Domicile

Agents responsables de l'arrestation : police

Résumé des faits : Citoyen âgé de 33 ans, marié, professeur de lycée, demeurant á Boudouaou (Boumerdés). Enlevé le 6 mai 1996 à 4h 30 du matin à son domicile par la police. Toute la famille a été arrêtée (épouse Azizi Habiba, sa belle-mère Khoukha, son beau-frère Shoaib et ses sours Ouarda et Djamila). Les autres membres sont libérés après 35 jours de séquestration à Châteauneuf. Il aurait séjourné au centre de torture de Châteauneuf. Il avait déjà été arrêté par la police et relâché après un mois de détention durant lequel il a subi des tortures.

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée éventuellement :

  • Centre de la SM de Châteauneuf

Démarches entreprises par la famille :

  • Plainte déposée le 8 décembre 1996 au niveau du tribunal de Boudouaou.
  • Le Procureur de Boudouaou reconnaît son transfert vers Alger
  • Lettres diverses aux autorités.

Observations :

Témoignage de la famille   :

 
Version imprimable

Constatations du Comité des droits de l'homme

TRIAL obtient la condamnation de l’Algérie par le Comité des droits de l’homme de l’ONU dans une nouvelle affaire de disparition forcée (12.09.12)

 
www.algeria-watch.org