Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Mehalli

Prénom : Mohamed

Date de naissance (ou âge)  : 20 février 1935

Etat-civil   : Marié

Nombre d'enfants :

Profession : Maçon

Adresse : Bachdjarah (Alger)

Date de l'arrestation : 29 juin 1998

Heure :

Lieu de l'arrestation : au marché

Agents responsables de l'arrestation : sécurité militaire

Résumé des faits : Citoyen âgé de 63 ans, marié, maçon, demeurant à Bachdjarah, Alger, arrêté le 29 juin 1998 au marché par la sécurité militaire. Une perquisition du domicile a été effectuée, une somme de 16 000 DA ainsi que la voiture Renault 4 et un carnet de chèques ont été subtilisés. Il avait été condamné par la cour d'Alger à un an de prison ferme le 5 janvier 1997. Le 30 juin 1998 la SM arrête sa femme et ses deux filles qui sont sauvagement torturées au centre de Châteauneuf. De leurs cellules, elles entendaient les cris de leur mari et père sous la torture. Des informations rapportées à la famille ont fait état de son exécution sommaire.

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée éventuellement :

  • Centre de la SM de Châteauneuf.

Démarches entreprises par la famille :

  • Plainte auprès du tribunal d'Hussein Dey et de la Cour d'Alger.
  • Lettres au président de la République et au ministre de la justice.

Observations :

  • Selon des informations rapportées à sa famille, il aurait été exécuté sommairement et enterré sous « X algérien » à El Alia.
  • Son épouse et ses deux filles ont été sauvagement torturées et subi des violences sexuelles.

Témoignage de la famille   :

 
Version imprimable

Décision du Comité des droits de l'homme (14.05.14)

L’Algérie condamnée pour la 25 ème et 26 ème fois par le Comité des droits de l’Homme de l’ONU (CFDA, 16.06.14, pdf)

19e condamnation de l’Algérie pour les disparitions forcées (EW, 17.06.14)

 
www.algeria-watch.org