Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Méchani

Prénom : Farid

Date de naissance (ou âge)  : 28 ans

Etat-civil   : Célibataire

Nombre d'enfants :

Profession : Chauffeur-mécanicien

Adresse : Hussein Dey (Alger)

Date de l'arrestation : 16 mai 1993

Heure : 11 heures

Lieu de l'arrestation : près du domicile

Agents responsables de l'arrestation : policiers en civil

Résumé des faits   : Citoyen âgé de 28 ans , célibataire, chauffeur-mécanicien, demeurant au 2, rue capitaine Azzoug Mouzaoui, à Hussein Dey (Alger). Enlevé le 16 mai 1993 à 11 heures du matin par cinq policiers du 14 e arrondissement d'Hussein Dey dirigés par l'officier Fassouli Djamel selon le témoignage de sa famille. Ce dernier est actuellement commissaire de police à Baraki. Embarqué dans un fourgon de type Peugeot, appartenant à la police du 14 e arrondissement. Plusieurs voisins et voisines ont observé la scène et ont vu les auteurs de l'arrestation et sont prêts à témoigner. Un témoin a déclaré à sa famille qu'il avait été détenu avec lui au commissariat d'Hussein Dey et que Farid avait été torturé le jour de son arrestation par l'officier Fassouli Djamel.

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée éventuellement :

  • Commissariat d'Hussein Dey

Démarches entreprises par la famille :

  • Plainte déposée par la famille auprès du procureur de la Cour spéciale d'Alger le 7 septembre 1993. Condamné après sa « disparition », à perpétuité par contumace le 4 mai 1994.
  • Lettre adressée à l'ONDH et au wali délégué, chargé de la sécurité (Seriak Lahcène).

Observations :

  • Aurait été torturé le jour de son arrestation au commissariat de police.

Témoignage de la famille   :

 
Version imprimable

Décision du Comité des droits de l'homme (05.07.13)

L’Algérie de nouveau condamnée par le Comité des droits de l’Homme (CFDA, 13.08.13)

 
www.algeria-watch.org