Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Madaoui

Prénom : Menouar

Date de naissance (ou âge)  : 9 février 1970

Etat-civil   : Célibataire

Nombre d'enfants :

Profession : Fellah

Adresse : Larbaâ (Blida)

Date de l'arrestation : 7 mai 1997

Heure : 20h 30

Lieu de l'arrestation : A la sortie de la mosquée

Agents responsables de l'arrestation : Policiers

Résumé des faits : Citoyen âgé de 27 ans, célibataire, fellah, demeurant à Larbaâ (Blida), arrêté le 7 mai 1997 à 20h 30 par des policiers alors qu'il sortait de la mosquée El Kébir de Larbaâ. Sa mère se serait rendue le lendemain, selon son témoignage, au siège de la PJ de Larbaâ où les policiers lui ont confirmé la présence de son fils. Une semaine plus tard, les mêmes policiers nieront sa présence et l'orienteront vers les prisons de Blida, Boufarik et Serkadji. A Serkadji la mère a appris qu'il y était. On lui a remis un permis de communiquer du tribunal d'Alger. Mais le juge a nié l'existence de ce nom sur la liste des détenus et de son dossier.

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée éventuellement :

  • Commissariat de police de Larbaâ.
  • Prison de Serkadji.

Démarches entreprises par la famille :

  • Lettres au médiateur de la République, à l'ONDH et à d'autres institutions, sans suites.
  • Plainte au niveau du Comité des droits de l'homme.

Observations:

Témoignage de la famille   :

 
Version imprimable

L’Algérie une nouvelle fois épinglée par l’onu (CFDA, 20.11.08)

Constatations du Comité des droits de l'homme

 
www.algeria-watch.org