Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Larbi

Prénom : Djillali

Date de naissance (ou âge)  : 1949

Etat-civil   :

Nombre d'enfants :

Profession : agriculteur

Adresse : Mellakou/Tiaret

Date de l'arrestation : 25 mai 1994

Heure :

Lieu de l'arrestation : barrage de gendarmerie

Agents responsables de l'arrestation : gendarmes

Résumé des faits :

Il a été arrêté par des gendarmes à un barrage de gendarmerie à l’entrée de Mechraa Sfa le 25 mai 1994, alors qu’il se rendait dans ce village en taxi, accompagné de son employé Larbi Mraimi, pour acheter des pièces détachées pour sa moissonneuse-batteuse. Il a été détenu pendant trois semaines dans plusieurs brigades de gendarmerie et a été transféré vers un lieu inconnu le 13 juin 1994. Sa famille n’a depuis reçu aucune nouvelle de lui.

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée éventuellement :

  • cinq jours en détention à la brigade de Mechraa Sfa, où il a été torturé
  • brigade de Mellakou
  • 8 juin, il a été conduit au tribunal de Tiaret, puis ramené le jour même à la gendarmerie

Démarches entreprises par la famille :

  • recherches dans toutes les brigades de gendarmerie, casernes et prisons militaires de la région.
  • plainte devant le Procureur de la République de Tiaret
  • chef de la sûreté
  • Wali de la wilaya de Tiaret
  • président de la Commission consultative nationale pour la protection et la promotion des droits de l’homme
  • Président de la République

Observations :

Témoignage de la famille   :

 
Version imprimable

Décision du Comité des droits de l'homme (25.11.13)

Disparition forcée de M. Djillali Larbi en juin 1994 (Trial, novembre 2013)

 
www.algeria-watch.org