Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom de famille  : Grida

Prénom  : Mahmoud

Date de naissance  : 6 avril 1957

Etat civil  : marié

Nombre d'enfants :

Profession : Membre de l'AIS

Adresse  : Mechta Aquellel- Taher - Jijel

Date de l'arrestation : 13 avril 1997

Heure de l'arrestation : 9h

Lieu de l'arrestation : Dans un hameau mechta Larbaa- Commune de Oudjana- Jijel

 

Service responsable de l'arrestation : Arrêté par un groupe de miliciens dirigé par le dénommé Salah Bousbiâa. Il a tout de suite été transporté au secteur militaire de Jijel.

 

Lieu (x) où la personne disparue a été éventuellement localisée :

Il a été détenu pendant 2 ans au secteur militaire de Jijel et gravement torturé avant d'être exécuté. Le corps n'a cependant pas été remis à la famille.

Des témoins l'ont vu jsqu'au 15 mars 1999.

 

Recours judiciaires ou autres :

En 2006, la gendarmerie nationale a délivré sur demande de son épouse un « constat de décès dans les rangs des groupes terroristes ». Cette demande a été faite dans le cadre des textes applicatifs de la « charte pour la paix et la réconciliation nationale ». Le corps n'a jamais été remis à la famille.

 

Source: Association des familles de disparus de Jijel

 
Version imprimable
Mahmoud Grida et Mohamed Boughedda, disparus depuis les années noires, leurs familles sans nouvelles à ce jour (AK, 19.08.15)  
www.algeria-watch.org