Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Aribi

Prénom : Mohamed Djamel

Date de naissance (ou âge)  : 21 mai 1963

Etat-civil   : Célibataire

Nombre d'enfants :

Profession : Employé au dispensaire

Adresse : Chellala Elaadhaoura (Médéa)

Date de l'arrestation : 02 février 1995

Heure : 13 heures

Lieu de l'arrestation : Lieu de travail (dispensaire)

Agents responsables de l'arrestation : Gendarmes

Résumé des faits : Arrêté le 2 février 1995 à 13h sur son lieu de travail par des gendarmes de Chellala dont le chef de brigade, un certain H. A. Sa famille avait pu lui rendre visite régulièrement à la brigade de gendarmerie durant les dix premiers jours. Le 13 février 1995, il fut transféré sur Alger par des agents de la sécurité militaire, selon les dires du chef de brigade de gendarmerie rapportés par la famille. Un témoin aurait dit à sa famille l'avoir vu à la caserne de Berrouaghia.

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée éventuellement :

•  Brigade de gendarmerie de Chellala (Médéa).

•  Transféré par la Sécurité militaire sur Alger.

•  Aurait été vu dans une caserne de Berrouaghia par un témoin qui voudrait garder l'anonymat pour des raisons de sécurité.

Démarches entreprises par la famille :

•  Lettre à l'ONDH. Réponse de ce dernier : La victime aurait été tuée accidentellement selon les dires du chef de brigade rapportés par l'ONDH.

Observations :

Témoignage de la famille   :
 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org