Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

Nom : Ammari

Prénom : Abdelhamid

Date de naissance (ou âge)  : 3 décembre 1965 à Batna

Etat-civil   : Célibataire

Nombre d'enfants :

Profession : Fraiseur industriel dans une entreprise militaire

Adresse : Batna

Date de l'arrestation : dans la nuit du 25 au 26 novembre 1993

Heure : dans la nuit

Lieu de l'arrestation : Ben Aknoun (Alger) à proximité de l'ambassade d'Espagne.

Agents responsables de l'arrestation : Gendarmes

Résumé des faits : Lors d'une visite chez son frère dans le quartier Diss Bouakal de Batna un ratissage des forces combinées est effectué dans la nuit du 25 au 26 novembre 1993. La maison du frère a été criblée de balles, tout le mobilier détruit. D'après les témoins occulaires, Abdelhamid aurait été tué par des policiers alors qu'il se cachait dans une douche publique. L'ambulance a emmené la dépouille à la morgue mais la famille n'a pas pu l'identifier ni l'enterrer. Aucun certificat de décès n'a été délivré à la famille. La seule trace écrite est une indication dans le journal En-nasr daté du 29 novembre 1993 qui le présente comme un terroriste abattu.

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée éventuellement :

•  N'a jamais pu être localisé par sa famille.

Démarches entreprises par la famille :

•  Plainte au niveau de la police.

•  Lettres au procureur général de Batna en 1994 et en 2003, à la Présidence en 2000 et 2001 sans obtenir de réponse.

•  La mère du défunt fut convoquée par la police pour le 3 juillet 2002 pour être interrogée sur le sort de ses trois fils. Aucune enquête n'avait été effectuée pour établir les circonstances exactes de sa mort.

Observations :

•  adhérent au FIS

•  Deux autres frères, Lamine et Salim disparus aussi.

Témoignage de la famille   :
 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org