Disparitions forcées  
Introduction
Ab-Ak
Al-Ar
As-Az
Ba-Bel
Ben-Bez
Bi-Boug
Bouh-Bouou
Bour-Br
C
D
E
F
G
H
I
J-K
L
M
N
O
R
S
T
Y
Z
 
 

 

Nom : Alioua

Prénom : Noureddine

Date de naissance (ou âge) : 22 octobre 1964

Etat-civil : Marié

Nombre d’enfants : 02

Profession : activités indépendantes

Adresse : Cité Chetouane Abdallah- Ancienne gare- Taher- Jijel

Date de l’arrestation : 01 mai 1995

Heure : 17h00

Lieu de l’arrestation : Devant son domicile quand il était de retour du travail avec son camion type Sonacome K66.

Agents responsables de l’arrestation : Miliciens qui l’ont remis avec son camion aux militaires de la marine nationale. Il a transféré à la caserne du bataillon des fantassins de la marine nationale de Jijel (BFM) au Lieu-dit «  5KM »

Lieu (x) où la personne disparue a été localisée  : Après trois jours de détention à la caserne du bataillon des fantassins marins (BFM) du 5KM-Jijel, il a été transféré le 04/05/1995 au siège du secteur militaire opérationnel de Jijel situé en face de l’école paramédicale et a disparu depuis ce jour.

Recours internes : Des recherches ont été effectuées après l’arrestation par les membres de la famille auprès des autorités judiciaires et des services ayant procédé à l’arrestation:

En particulier sa mère s’est rendue à la caserne du bataillon des fantassins marins (BFM) du 5KM-Jijel ; elle a vu et reconnu le camion de son fils stationné à l’intérieur. Dix jours après le camion a été trouvé stationné à Tassift- Taher et récupéré par la famille qui a également sollicité le commissariat de police de Jijel. Les militaires de la marine nationale lui ont affirmé que son fils avait été transféré le 04/05/1995 au secteur militaire de Jijel où elle s’est également rendue à plusieurs reprises.

La famille a également fait des démarches auprès du Procureur de la république du tribunal de Jijel et du procureur général de la Cour de Jijel

Source: Association des familles de disparus de Jijel

 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org