Après les accusations rapportées par Libération à propos de l’affaire «Tibhirine»

Ouyahia défend l’ANP

Par Amar Rafa, La Tribune, 28 décembre 2002

Suite aux dernières «révélations» d’un ex-officier rapportées par le journal français Libération au sujet du massacre des six moines de Tibhirine, le RND a dénoncé les «basses manœuvres» de certaines parties étrangères, et leurs soutiens internes, qui visent à porter atteinte à l’image de l’Algérie, en prenant pour cible l’ANP. Le bureau national du RND réuni le jeudi 26 décembre 2002 sous la présidence du secrétaire général du parti, Ahmed Ouyahia, a dénoncé avec force, dans un communiqué, «les basses manœuvres de certaines parties étrangères qui, en accointance avec des relais à l’intérieur du pays, tentent de porter atteinte à l’image de l’Algérie et sa lutte contre le terrorisme barbare, menée par les services de sécurité républicains, notamment l’Armée nationale populaire». Le RND considère ces manœuvres comme une expression de vieilles rancœurs de certaines parties et intérêts que dérangerait le retour de l’Algérie de toutes ses forces dans le domaine de la restitution de sa paix, et sa victoire contre le terrorisme ainsi que d’autres aspects internes et externes.Il estime également que «les voix qui soutiennent de l’intérieur ces manœuvres, dont les demandes d’ouverture d’enquêtes ou des procès des crimes reconnus par leurs auteurs, sont une haute trahison contre les sacrifices de l’Algérie et des Algériens qui font face jusqu’à aujourd’hui au terrorisme barbare au prix de leur vie».Abordant les travaux de son conseil national, le bureau national du RND s’est félicité de l’esprit de dialogue qui a prévalu lors de la dernière session, ce qui a permis de sortir avec des positions dans l’intérêt du pays. Le bureau national du parti d’Ouyahia a également évoqué les mesures visant à concrétiser le contenu de la résolution réglementaire du conseil national, en ce qui concerne la relance des activités des structures locales du parti et la prise en charge des élus locaux du même parti.

A. R.

 

Retour

algeria-watch en francais 

 

 

 

 
Version imprimable
 
www.algeria-watch.org