Le Général d’Armée Chanegriha reçoit le Haut Conseiller de la Défense britannique pour la région MENA

El Watan, 18 janvier 2023

Le général d’armée Saïd Chanegriha, chef de l’état-major de l’Armée nationale populaire, a reçu, hier à Alger, l’Air Marechal Martin Elliot Sampson, Haut Conseiller de la Défense britannique pour la région MENA, en visite en Algérie à la tête d’une importante délégation militaire, indique le ministère de la Défense nationale dans un communiqué. Lors de cette audience, qui s’est tenue au siège de l’état-major de l’ANP et à laquelle ont pris part des officiers généraux du ministère de la Défense nationale et de l’état-major de l’ANP, aux côtés des membres de la délégation militaire britannique, les deux parties «ont passé en revue l’état de la coopération bilatérale entre les deux pays et examiné, ensemble, les voies et moyens pour la consolider davantage. Ils ont également abordé la situation sécuritaire sur les plans régional et international», précise la même source.

Le général d’armée a souligné que «l’Algérie, entretient des relations économiques et militaires avec plusieurs pays amis». «Je tiens également à souligner, à cette occasion, que l’Algérie fait partie des Etats Non-alignés et est fière de son histoire, faite de gloires et de hauts faits. Notre pays, qui veille au respect de son indépendance et de ses décisions souveraines, entretient des relations économiques et militaires avec de nombreux pays amis», a-t-il affirmé. La rencontre a constitué également une opportunité pour les deux parties pour «échanger les analyses et les points de vue sur les questions d’intérêt commun». A ce titre, le Haut Conseiller de la Défense britannique pour la région MENA «a exprimé son appréciation des analyses objectives présentées par la partie algérienne relatives à la situation sécuritaire régionale et internationale», tout en mettant l’accent sur «la disposition de son pays à promouvoir davantage les relations militaires bilatérales dans les différents domaines». A l’issue de la rencontre, les deux parties «ont échangé des présents symboliques avant que M. l’Air Marechal Martin Elliot Sampson ne procède à la signature du livre d’or de l’état-major de l’ANP».