Affaire Khalifa : une peine de 20 ans de prison ferme requise contre Abdelmoumene

Maghreb Émergent, 7 juin 2022

Une peine de 20 ans de prison ferme assortie d’une amende d’un million de DA avec la confiscation de l’ensemble des biens, a été requise par le Tribunal criminel de la Cour de Blida, contre Abdelmoumene Rafik Khalifa, ancien PDG du Groupe Khalifa,.

Dans cette même affaire, une peine de 10 ans de prison ferme a été requise contre l’ex-gouverneur de la Banque d’Algérie, Abdelouahab Keramane, avec la confiscation de ses biens saisis. Aussi, une peine de 5 ans de prison contre son frère Abdennour et sa fille Yasmine, avec la confiscation des biens saisis.

Le procureur général adjoint du même tribunal a également, requis une peine de 8 ans de prison assortie d’une amende de 500.000 DA contre l’ex-directeur de l’agence principale de la Banque de développement local (BDL) de Staoueli, Mourad Issir Idir, avec saisie de ses biens.