Conseil des ministres : Tebboune prend plusieurs décisions concernant le volet économique

Maghreb Émergent, 6 juin 2022

Une réunion du Conseil des ministres s’est tenue dimanche 05 juin, sous la présidence du président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Lors de cette réunion, plusieurs décisions ont été prises par le chef de l’Etat dans le domaine économique.

En effet, et concernant les conditions et modalités d’octroi de concession de terrains relevant du domaine privé de l’Etat, destinés à la réalisation de projets d’investissement, Tebboune a ordonné « la libération totale des projets d’investissement du système bureaucratique ».

Le chef de l’Etat a aussi insisté sur la poursuite de l’enrichissement du projet proposé pour définir la nature de la relation entre les Services de l’Etat et les agences immobilières, pour l’octroi et la gestion du foncier économique, tous types confondus.

Il a ordonné également d’accorder aux agences chargées du foncier économique un statut particulier leur permettant de gérer les zones et parcs constituant leur portefeuille foncier. Aussi, adopter une logique purement commerciale dans le traitement du dossier du foncier économique.

La création d’agences bancaires à l’étranger approuvée

Sur un autre volet, qui concerne la création de la Banque de l’habitat et l’ouverture d’agences bancaires à l’étranger, le président de la République a instruit le ministre des Finances de préparer le texte de loi portant création de la Banque de l’habitat, dans un délai ne dépassant pas un mois.

Il a été aussi question de préparer la phase transitoire entre la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance (CNEP) et la Caisse nationale du logement (CNL) pour le lancement effectif de la Banque de l’habitat.

En ce qui concerne l’ouverture d’agences bancaires à l’étranger, le Conseil des ministres a approuvé la stratégie, notamment pour l’ouverture des ces agence dans les pays africains.

Concernant l’avancement du projet de réalisation de cinq nouvelles stations de dessalement d’eau de mer, le président Tebboune a instruit le gouvernement de poursuivre la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement des ressources en eau non conventionnelles.

A ce propos, il a insisté sur la mise en œuvre des projets de réalisation des cinq stations de dessalement d’eau de mer, dans les délais impartis, en vue d’améliorer l’alimentation des citoyens, en eau potable, surtout avec l’avènement de la saison estivale.

Dans le volet transport, le Conseil des ministres a approuvé un projet de deux marchés, de gré à gré simple, entre l’Agence nationale d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (ANESRIF) et deux groupements d’entreprises publiques nationales. Ceci, pour la réalisation des travaux de la voie ferroviaire Khenchela-Aïn El Beïda (wilaya d’Oum El Bouaghi).