Trente ans après le coup d’État: Regards croisés de témoins et observateurs

Algeria-Watch, 11 janvier 2022, actualisé le 19 janvier 2022

A compter du 11 janvier, Algeria-Watch publie dans une rubrique spéciale une série de témoignages (en arabe et en français) qu’elle a sollicités auprès d’Algériennes et d’Algériens de divers horizons, ainsi que de citoyens français qui ont soutenu leur combat pour la démocratie. Ces articles reviennent sur cette journée et ses conséquences sur la vie de leurs auteurs. Des regards qui apportent une dimension sensible et personnelle sur cette journée de toutes les tragédies.

Souvenirs d’écolier : nos jeunes espoirs brisés (Moussa Bourefis)

بورفيس جلال: شهادات حية على إنقلاب جنرالات الدم والجرائم اللتي قامو بها في حق المواطنين الأبرياء منهم  أبي وجدي

Du fleuve de sang et de larmes… au rayonnant Hirak (Salima Mellah)

La seconde guerre d’Algérie au prisme des guerres balkaniques contemporaines (Véroniqe Nahoum-Grappe)

Trente ans de solitude. 11 janvier 1992 et 19 février 2019 (Omar Benderra)

Le devoir de solidarité (François Gèze)

Le chagrin, la terreur et l’exil (Fatima-Zohra)

« Ils ont osé ! » (Nicole Chevillard)

 (المعطاء) بعد 30 عاما من الانقلاب: جريمة ضد العطاء

Le 11 janvier 1992, jour maudit  (Rafik Lebdjaoui)

Trente ans après leur coup d’Etat, les mêmes généraux imposent une autre « lutte anti-terroriste » (T. Boubaker)