Investissements: Le Premier ministre annonce le dégel de tous les projets

Liberté, 8 janvier 2022

Le Premier ministre et ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, a annoncé, avant-hier, le dégel en 2022 de tous les projets publics et privés créateurs de richesses et d’emplois. Dans une déclaration à la presse en marge de la cérémonie de remise des affectations budgétaires aux différents départements ministériels au titre de l’exercice 2022, M. Benabderrahmane a précisé qu’“il a été décidé de lever le gel, en 2022, sur tous les projets publics et privés contribuant à la création de richesses et d’emplois et de remplacer les importations par des produits nationaux pour ne pas être impactés par les convulsions des marchés extérieurs”. Le Premier ministre a ajouté que 2022 sera l’année du “véritable décollage économique de l’Algérie” et de “la poursuite des réformes structurelles relatives au système fiscal et au secteur public”.

Le médiateur de la République, Brahim Merad, a affirmé récemment que, en application des instructions du président Tebboune concernant l’aplanissement des entraves devant les investisseurs, des autorisations d’exploitation ont été accordées à 462 projets d’investissement à l’arrêt, permettant à 399 d’entre eux, dont les travaux étaient terminés, d’entrer en activité en générant 28 498 postes d’emploi.

M. R.