Ghardaïa : Merzoug Touati condamné à un an de prison ferme

TSA, 04 Janvier 2022

L’activiste Merzoug Touati a été condamné à un an de prison ferme et une amende de 100.000 dinars ce lundi 3 janvier par le tribunal de Ghardaïa, a indiqué le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Le procès a eu lieu aujourd’hui. Le parquet a requis 2 ans de prison ferme assorti d’une amende de 200 000 DA, selon la même source. Le 29 décembre, Merzoug Touati a été placé sous mandat de dépôt en comparution immédiate par le juge d’instruction du tribunal de Ghardaïa. Il est poursuivi pour « outrage à corps constitué, diffusion de fausses nouvelles (informations) », selon le CNLD.