Bordj Bou Arreridj: Report du procès de Brahim Laalami à cause de son hospitalisation

Liberté, 20 septembre 2021

Les trois procès en appel du militant et activiste du Hirak, Chems Eddine Laâlami, dit Brahim, n’ont encore pas eu lieu, hier 20 septembre 2021, au niveau de la cour de Bordj Bou Arreridj, selon un des avocats du collectif de la défense, Me Zine Boukhari. Ils ont été reportés au 27 septembre prochain, selon le collectif, qui rappelle que lors du procès, le président de l’audience a été informé par la direction de la prison que le prévenu est hospitalisé, sans donner plus de détails sur son état de santé ou la raison de son admission à l’hôpital.

Pour ses proches, Brahim Laalami est malade depuis plusieurs jours et son état ne cesse de s’aggraver. « Il n’arrive pas à supporter toute cette charge qui pèse sur lui et sa famille », tient à témoigner un de ses proches.

Pour rappel, Brahim Laalami est poursuivi dans trois affaires et condamné en première instance à un total de 6 ans de prison ferme et 500 000 DA d’amende pour “discrimination et discours de haine”, “outrage à corps constitués”, “utilisation de la force contre un agent de la force publique”.

« Les procès sont reportés au 27 septembre prochain », précise Me Zine Boukhari, membre du collectif des avocats de la défense.

Notons que le procès en appel concernant la tentative d’émigration clandestine, en mai dernier, se tiendra, le 28 septembre, par visioconférence à Aïn Témouchent. En première instance, Brahim Laalami a été condamné à trois ans de prison ferme sans mandat de dépôt.

Chabane BOUARISSA/Rédaction Web