Cour d’appel militaire de Blida: Peine de 16 ans de réclusion confirmée pour Wassini Bouazza

Liberté, 18 septembre 2021

La cour d’appel militaire de Blida a confirmé, jeudi, selon le journal El Watan, la peine prononcée par le tribunal militaire de Blida contre l’ancien patron de la sécurité intérieure, Wassini Bouazza, à savoir 16 ans de réclusion criminelle, pour quatre chefs d’accusation.

Cinq autres personnes, des subordonnés de Wassini Bouazza, tous des officiers, ont été condamnés, dans le cadre de cette affaire, à des peines allant de 8 à 15 ans de réclusion, peines déjà retenues contre eux en première instance.

L’ex-DG de la sécurité intérieure et ses hommes sont accusés de “non-respect des consignes militaires”, de “trafic d’influence”, d’“enrichissement illicite” et d’“entrave au travail de la justice”. Auparavant, le procureur près le tribunal militaire de Blida avait requis une peine de 20 ans de prison.

En juin 2020, Wassini Bouazza avait été condamné, dans un autre procès, à 8 ans de prison ferme pour “outrage à corps constitués et faux et usage de faux”.

R. N.