Brahim Laalami condamné à deux ans de prison ferme et une forte amende

TSA, 11 Juillet 2021

Brahim Laalami condamné à deux ans de prison ferme et une forte amende
11 Juil. 2021 à 20:06 Nouvelle condamnation pour Brahim Laalami. Le militant a été jugé dans deux dossiers ce dimanche 11 juillet par le tribunal de Bordj Bou Arréridj.

Il a été condamné à deux années de prison ferme et 200 000 Da d’amende dans chaque dossier, rapporte le Comité national pour la libération des détenus (CNLD). 

Le procureur avait requis 3 ans de prison ferme et 500 000 Da d’amende.

Plusieurs fois condamné et emprisonné pour son implication dans le Hirak, Laalami a été arrêté fin juin par les gardes-côtes au large de Terga dans la wilaya d’Ain Temouchent alors qu’il tentait de rejoindre les côtes espagnoles clandestinement.

Jugé par le tribunal d’Ain Temouchent, il a écopé d’une peine de trois mois de prison sans dépôt pour tentative d’émigration clandestine, mais il n’a pas été libéré.

Il a été transféré à Bordj Bou Arréridj, sa ville natale, où il est poursuivi dans deux autres affaires. Présenté devant le juge le 4 juillet, il a été écroué.

Brahim Laalami est poursuivi dans le premier dossier pour « discours de haine, outrage à corps constitué, diffusion de fausses informations » et dans le second pour les mêmes accusations en plus de celle d’ « incitation à attroupement non armé ».