Naciria (Boumerdes): Une marche pour exiger la libération des détenus

Liberté, 19 Juin 2021

La ville de Naciria, à l’est de Boumerdès, a été le théâtre, avant-hier jeudi vers 18h, d’une grandiose marche pacifique pour exiger la libération des détenus et dénoncer la multiplication des arrestations arbitraires de jeunes de la localité.

En effet, plusieurs milliers de personnes, munis de banderoles sur lesquelles on pouvait lire “Plus jamais d’arrestations”, “Libérez nos enfants”, “Halte à la répression”, sont descendus dans la rue pour exprimer leur ras-le-bol et exiger la fin de la répression.

La marche, qui s’est déroulée dans le calme et à laquelle ont pris part les citoyens de la commune, a vu également la participation des élus locaux. À l’origine, les condamnations prononcées pour incitation à attroupement, en 1re instance et confirmées en 2e instance par la cour de Boumerdès, mercredi dernier, à l’encontre de 5 jeunes de la localité, à des peines de 3 mois de prison avec sursis.

Le jour même, deux autres jeunes de Naciria ont été également condamnés pour d’autres affaires et ont écopé de 2 ans et 4 ans de prison ferme et 100 000 DA d’amende. Le premier, Sofiane Babaci, le second, Brahim Agraniou, condamné, lui, par le tribunal de Sidi M’hamed.

Un enseignant chercheur, Hakim Fekir, arrêté le jour du scrutin avec un jeune répondant au nom de Belmokhtar Farid, un membre actif du mouvement associatif local, a, quant à lui, été mis le même jour sous contrôle judiciaire. Cette arrestation a d’ailleurs provoqué des heurts dans la ville.

Aziz BOUCEBHA