Justice: Trois activistes retrouvent la liberté

Karim Aimeur, Le Soir d’Algérie, 23 janvier 2021

Après avoir purgé leur peine, trois détenus du Hirak ont quitté, ce jeudi, la prison d’El-Harrach et retrouvé leur liberté. Pendant ce temps, le procureur général du tribunal de Tlemcen a demandé une peine d’un an de prison ferme à l’encontre de 12 manifestants.
Karim Aimeur – Alger (Le Soir) – Le verdict dans le procès des trois détenus Mohamed Tadjadit, Noureddine Khimoud et Abdelhak Ben Rahmani, contre lesquels le procureur général avait requis deux ans de prison ferme, a été rendu jeudi matin par le tribunal de Bab-el-Oued.
Ainsi, Mohamed Tadjadit a été condamné à 6 mois de prison dont 4 mois ferme et 2 mois de sursis assortis d’une amende de 200 000 DA, Noureddine Khimoud condamné à 4 mois de prison ferme assortis d’une amende de 50 000 DA et Abdelhak Ben Rahmani a été condamné à 3 mois de prison ferme assortis d’une amende de 100 000 DA, selon le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).
Leur peine étant déjà purgée, les trois détenus ont retrouvé la liberté dans l’après-midi de la même journée. Le même jour, le procureur général près le tribunal de Tlemcen avait requis une peine d’une année de prison ferme à l’encontre de 12 manifestants poursuivis dans le cadre des manifestations populaires pour « attroupement non armé », selon le CNLD qui précise que le verdict sera rendu le 4 février prochain.
K. A