Saïd Chengriha lors de sa visite hier à Béchar : «Nous mettrons en échec tous les desseins hostiles»

A. Z., El Watan, 18 janvier 2021

Le général de corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) a indiqué qu’il «œuvre (…) à poursuivre le renforcement des capacités du corps de bataille de l’ANP et fournir les conditions permettant d’élever sa disponibilité, de façon à garantir l’amélioration et la promotion de la performance opérationnelle et de combat de l’ensemble de ses dispositifs et composantes, afin de pouvoir relever tous les défis».

Le général de corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a affirmé, hier, la détermination des Algériens à mettre en échec «tous les desseins hostiles».

Intervenant lors de sa visite de travail et d’inspection dans la 3e Région militaire à Béchar, le chef d’état-major de l’ANP a mis en avant le «souci du haut commandement de l’ANP à accorder une attention primordiale à la sécurisation de nos frontières nationales», souligne un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

«Nous œuvrons par cette action sincère et dévouée à poursuivre le renforcement des capacités du corps de bataille de l’ANP et fournir les conditions permettant d’élever sa disponibilité, de façon à garantir l’amélioration et la promotion de la performance opérationnelle et de combat de l’ensemble de ses dispositifs et composantes, afin de pouvoir relever tous les défis. Je dis tous les défis, quelle que soit leur nature, au service de l’intérêt suprême de l’Algérie et pour appuyer ses fidèles enfants attachés à son unité, sa souveraineté, son indépendance, sa sécurité et sa stabilité», a-t-il souligné.

Le général de corps d’armée, Saïd Chengriha a insisté sur le fait que le haut commandement de l’ANP est déterminé «à mettre en échec tous les desseins hostiles, qui, dans un passé récent, ont essuyé un échec cuisant en essayant d’employer le virus du terrorisme et d’en faire un autre moyen abject et destructeur pour concrétiser des objectifs suspects et tendancieux, des tentatives qui échoueront aujourd’hui et demain dans toutes leurs ignobles manœuvres».

Le général de corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’ANP, a par ailleurs insisté sur le fait qu’il a «(…) veillé, au sein de l’ANP, à accorder une importance primordiale à la sécurisation de toutes nos frontières nationales, suivant une stratégie homogène et une approche globale, traduite intégralement et avec rigueur sur terrain, notamment au regard des conditions délétères qui caractérisent notre région, et ce, en resserrant l’étau de manière continue sur les hordes criminelles et en les éliminant, de façon à prémunir notre pays contre les dangers et les menaces et préserver son territoire et son peuple de toutes les sources de menaces multiformes et multidimensionnelles».