Les dessertes interwilayas et le transport ferroviaire autorisés à reprendre après dix long mois de calvaire…

Hocine Lamriben, El Watan, 02 janvier 2021

Le gouvernement a annoncé, avant-hier, un allégement du confinement sanitaire alors que la décrue progressive de l’épidémie de coronavirus se poursuit.

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a décidé de reconduire les mesures de confinement à domicile de 20h à 5h le lendemain pour quinze jours supplémentaires à compter du vendredi 1er janvier (soit à partir d’hier) dans 29 wilayas du pays, au lieu de 34 précédemment. Il s’agit de Laghouat, Oum El Bouaghi, Batna, Béjaïa, Biskra, Blida, Bouira, Tébessa, Tlemcen, Tizi Ouzou, Alger, Jijel, Sétif, Sidi Bel Abbès, Annaba, Guelma, Constantine, Médéa, Mostaganem, M’sila, Mascara, Oran, Boumerdès, El Tarf, Tissemsilt, Souk Ahras, Tipasa, Aïn Témouchent et Relizane. Ne sont pas concernées par la mesure de confinement à domicile 19 wilayas. Il s’agit d’Adrar, Chlef , Béchar, Tamenrasset, Tiaret, Djelfa, Saïda, Skikda, Ouargla, El Bayadh, Illizi, Bordj Bou Arréridj, Tindouf, El Oued, Khenchela, Mila, Aïn Defla, Naâma et Ghardaïa. «Les walis peuvent, après accord des autorités compétentes, prendre toutes les mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination», a précisé un communiqué des services du Premier ministre.

Ces mesures de confinement sont applicables à compter du vendredi 1er janvier 2021 pendant une durée de quinze jours. L’Exécutif a annoncé aussi la reprise «progressive et contrôlée», dès hier, des transports routiers sur les liaisons interwilayas.

Cette reprise concernera le transport interwilayas par train, autocar et taxi, avec la limitation du nombre de voyageurs à 50% des capacités pour les bus et autocars, 5 personnes pour les véhicules à 9 places et 4 personnes pour les véhicules à 7 places, selon le communiqué des services du Premier ministre. Elle se fera en «multipliant les dessertes», afin d’assurer le strict respect des mesures barrières et en augmentant l’offre de transport sécurisé, à travers les protocoles sanitaires spécifiques élaborés pour chaque mode de transport et adoptés par le comité scientifique.

Quant à la reprise des modes de transport du métro et du transport par câble (téléphérique), elle se fera, dans «une seconde étape», en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique, a relevé le Premier ministre. La reprise des activités de transport sera autorisée «sous réserve que les protocoles sanitaires soient scrupuleusement respectés avec la sensibilisation des voyageurs sur le strict respect des règles de prévention et l’implication des partenaires sociaux et des représentants des transporteurs sur la sensibilisation, la responsabilisation et le signalement des manquements».

En outre, le gouvernement a annoncé la reprise des écoles coraniques dans le «strict respect des mesures et protocoles sanitaires de prévention et de protection contre la propagation du coronavirus (Covid-19), adoptés pour les établissements scolaire». L’Algérie, dont la campagne de vaccination contre la Covid-19 est censée débuter en janvier, a opté officiellement pour le vaccin anti-Covid-19 russe Spoutnik V, a fait savoir, mercredi dernier, le porte-parole du gouvernement, Amar Belhimer. Au total, plus de 99 000 infections ont été officiellement enregistrées dans le pays depuis le recensement du premier cas en février 2020, dont plus de 2700 décès, selon le dernier du ministère de la Santé.