Justice : 3 ans de prison ferme requis contre Karim Tabbou

Maghreb Émergent, 30 novembre 2020

Une peine de 3 ans de prison ferme assortie d’une amende de 100 000 DA et saisie de tous les objets confisqués a été requise lundi, à l’encontre du coordinateur de l’Union démocratique et sociale (UDS), M. Karim Tabbou par le procureur.

Le procès qui a été renvoyé plusieurs fois, se déroule au tribunal de Koléa dans la wilaya de Tipaza. Il concerne la première affaire pour laquelle il a été arrêté le 25 septembre 2019.

Pour rappel, Karim Tabbou est condamné lors du procès en appel à la Cour d’Alger le 24 mars dernier à un an de prison ferme alors que le tribunal de Sidi M’Hamed l’avait condamné à un an de prison dont 6 mois de sursis.

Il a été remis en liberté conditionnelle le 2 juillet dernier.