Conflit du Sahara Occidental : Bruits de bottes à El Guerguerat

A. Z., El Watan, 12 novembre 2020

Le responsable du secrétariat de l’organisation politique du Front Polisario, Khatri Adouh, a affirmé que le peuple sahraoui répondra «fermement à toute manœuvre menée par l’occupation marocaine visant à ouvrir la brèche illégale d’El Guerguerat».

Lors d’un meeting populaire en solidarité avec les Sahraouis en sit-in à El Guerguerat, M. Adouh a réaffirmé «la disposition des combattants de l’armée sahraouie à répondre fermement aux forces de l’occupation marocaine, si elles avancent d’un seul pas en dehors de la bande de la honte». «L’occupation marocaine se prépare à l’escalade et la confrontation, faisant appel aux mercenaires, soldats et colons qui travaillent dans les territoires occupés afin de couvrir l’intervention militaire à la zone tampon», a relevé M. Adouh.

Rappelant que le Maroc avait organisé une marche pour envahir le Sahara occidental en vue de couvrir l’intervention militaire, M. Adouh a souligné que l’occupant tente aujourd’hui de faire pareil en saisissant la brèche de Guerguerat.

Et d’ajouter : «Cela signifie la reprise de la guerre et la confrontation militaire.»

Appelant tous les Sahraouis où qu’ils soient à relever le défi et se tenir prêt pour toute urgence, le responsable sahraoui a mis en avant la nécessité de faire «preuve de prudence et de faire face aux provocations marocaines répétitives». «Le peuple sahraoui est au bout de sa patience et il aura recours à tous les moyens légitimes pour libérer sa terre», a affirmé le responsable sahraoui, soulignant «la conjoncture sensible que traverse la cause sahraouie juste qui fait face à l’arrogance du régime marocain qui a dépassé toutes les bornes en violant les accords signés entre les deux parties».

Le chef de la délégation sahraouie des négociateurs a, selon l’APS qui rapporte l’information, mis en garde contre «les plans et les complots de l’occupant marocain visant à semer la zizanie entre les Sahraouis». A rappeler que le gouvernement sahraoui a affirmé lundi qu’il «répliquera fermement» à toute intrusion d’éléments militaires ou civils de l’occupation marocaine dans les parties libérées du Sahara occidental, mettant en garde que le Maroc a commencé hier soir à mobiliser ses forces militaires dans la région d’El Guerguerat, a rapporté l’Agence de presse sahraouie (SPS). «Le gouvernement sahraoui met en garde, à nouveau, et réaffirme que l’entrée de tout élément militaire, sécuritaire ou civil marocain, dans cette partie des zones libérées de la République sahraouie, ou la soi-disant bande de séparation, sera considérée comme une agression flagrante, à laquelle la partie sahraouie répliquera énergiquement, en légitime défense et en défendant sa souveraineté nationale», ajoute la même source.