Atteint de covid, l’état de santé de Tebboune «s’améliore graduellement»

Selon un communiqué de la Présidence

Amel Blidi, El Watan, 04 novembre 2020

«Le président Abdelmadjid Tebboune poursuit ses soins dans un hôpital spécialisé en Allemagne, après son infection au nouveau coronavirus», peut-on lire dans un communiqué de la présidence de la République publié hier.

Le personnel soignant rassure sur son état de santé, selon le même communiqué, soulignant que le Président répond favorablement aux soins prodigués et que «son état s’améliore graduellement».

C’est la première fois que la présidence de la République confirme son atteinte à la Covid-19, une semaine après son hospitalisation.

Il est à rappeler que Abdelmadjid Tebboune, 74 ans, s’est mis, selon le premier communiqué de la Présidence, en confinement «volontaire» de cinq jours, samedi 24 octobre, suite à l’apparition de symptômes de la Covid-19 chez des cadres de la Présidence ; il a été hospitalisé, mardi 27 octobre, dans une unité de soins de l’hôpital militaire de Aïn Naâdja, puis a été transféré en Allemagne pour des «examens approfondis», mercredi 28 octobre, suite aux recommandations de ses médecins.

«Son état est stable et n’inspire aucune inquiétude», avait-on martelé dans les communiqués officiels, sans jamais spécifier la nature du mal qui l’a atteint. Interrogé par des journalistes sur l’état de santé du président Tebboune, Abdelhafid Allahoum, conseiller du Président, s’est voulu rassurant, précisant qu’il est «en bonne santé».

L’état de santé du Président, en l’absence d’une communication claire, avait suscité de nombreuses interrogations et rumeurs. Les spéculations allaient bon train, d’autant qu’il a raté un rendez-vous électoral qui lui était cher et n’avait pas inauguré la «mosquée El Djazaïr», comme prévu.

Beaucoup ont nourri des inquiétudes sur le degré de gravité de la maladie du Président, niant, du fait de l’absence d’une communication officielle à ce sujet, l’hypothèse qu’il soit atteint «d’un simple corona».

Rien n’avait filtré sur la nature de sa maladie, en dehors d’une petite allusion à la Covid-19 glissée dans un message de vœux de bon rétablissement du prince saoudien.