Arrêtées hier lors de la manifestation du 5 octobre: Une quarantaine de personnes maintenues en garde à vue

Liberté, 6 octobre 2020

Une quarantaine de personnes dont six femmes arrêtées, hier, à Alger, lors de la manifestation improvisée pour commémorer les événements du 5 octobre 1988, ont été maintenues en garde à vue. Ils devront passer demain devant le procureur de la république, a-t-on appris de Me Hafid Tamert.

Par ailleurs, toutes les personnes arrêtées lors de la marche à Annaba, ont été relâchées tard dans la soirée d’hier, tandis que cinq manifestants seront présentés aujourd’hui devant le procureur du tribunal de Cité Djamel, à Oran, a rapporté le Comité National pour la Libération des détenus (CNLD).

À Jijel, trois manifestants ont été également placés en garde à vue et seront présentés devant le procureur du tribunal, ce Mardi 6 Octobre, a indiqué la même source.

Kenza SIFI