Brahim Laalami condamné à 18 mois de prison ferme

Riyad Hamadi, TSA, 23 Juillet 2020

Le militant Brahim Laami a été condamné ce jeudi à 18 mois de prison ferme et un million de dinars d’amende par le tribunal de Bordj Bou Arreridj, indique le Comité national pour la défense des détenus (CNLD).

« Le verdict dans le procès du détenu Laalami Chems Eddine dit Brahim est tombé aujourd’hui, jeudi 23 juillet : lourde condamnation de 18 mois de prison ferme et 1 million de dinars (100 millions de centimes) d’amende », précise le CNLD.

Le 16 juillet, le parquet avait requis 18 mois de prison ferme à l’encontre de ce militant du hirak, qui a été placé le 3 juin dernier, en détention provisoire, selon la même source.

Il avait été arrêté la veille devant la Cour de justice de Bordj Bou Arreridj alors qu’ « il distribuait des couffins d’aides aux familles démunies », rappelle le CNLD, qui précise que Brahim Laalami a été jugé dans six affaires.

« Le réquisitoire est un an de prison ferme dans une affaire, 6 mois de prison ferme dans un autre dossier et des amendes dans 4 dossiers », précise-t-il.