Évacués vers le chu mustapha à Alger: Ouyahia et Sellal hospitalisés

Salima Tlemcani, El Watan, 15 juillet 2020

Evacués de la prison au pavillon carcéral de l’hôpital Mustapha Pacha à Alger, les deux ex-Premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, sont hospitalisés depuis samedi dernier. Leurs avocats le confirment sans pour autant être en mesure d’évoquer les raisons d’une telle évacuation. La défense d’Ahmed Ouyahia dément formellement la rumeur de son décès et précise que son état de santé «n’est pas aussi grave». Le silence de la justice suscite de lourdes interrogations, alors que le verdict de l’affaire Tahkout tombera aujourd’hui.

Les avocats de l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia, les maîtres Fetnassi et Benkraoula, ont démenti, hier, la rumeur persistante sur la mort de leur mandant qui avait fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Contactés, ils ont confirmé son hospitalisation au pavillon carcéral de l’hôpital Mustapha à Alger, et précisé que «son état de santé n’est pas aussi alarmant».

Me Benkraoula a affirmé : «J’ai moi-même déclaré au président du tribunal, dimanche dernier, lors du procès de l’affaire Tahkout dans laquelle Ouyahia est poursuivi, que j’ai été informé par l’administration pénitentiaire de son évacuation, la veille, vers le CHU Mustapha Pacha pour des raisons de santé. J’ai d’ailleurs demandé au procureur de me faciliter la visite.

Son état n’est pas comme cela a été écrit. Cet homme fait l’objet d’un acharnement incroyable.» Abondant dans le même sens, Me Fetnassi a lui aussi démenti les rumeurs sur le décès de son mandant, en affirmant que ce dernier est certes malade «mais pas aussi gravement. Son état a nécessité son hospitalisation».

Il faut dire que l’annonce du «décès» de l’ex-Premier ministre a fait le tour des rédactions et aucune autorité, à commencer par le procureur général, ou à la limite, le procureur de Sidi M’hamed, n’a réagi. Il faut préciser, par ailleurs, que même Abdelmalek Sellal a été évacué au pavillon carcéral du CHU Mustapha, dimanche dernier.

Encore une fois, des rumeurs ont fait état d’une contamination par la Covid-19, mais ses avocats n’ont pu «ni confirmer ni démentir», nous ont-ils déclaré. Une rumeur qui a d’ailleurs circulé au sujet d’Ahmed Ouyahia, qui aurait été le premier à être contaminé, nous dit-on. Mais là aussi, ses avocats étaient dans l’incapacité de nous donner une réponse.

En attendant, une réaction du parquet, le doute reste entier en ce qui concerne les circonstances de l’évacuation de la prison d’El Harrach des deux ex-Premiers ministres qui sont appelés à revenir au tribunal de Sidi M’hamed, aujourd’hui, pour connaître le verdict lié à l’affaire Tahkout.