Cour d’appel de Mascara : Le journaliste Toubal Ali Djamel condamné à 15 mois de prison ferme

Souag Abdelouahab, El Watan, 15 juillet 2020

Le juge près la cour d’appel de Mascara a condamné, hier, le journaliste Toubal Ali Djamel à 15 mois de prison ferme pour le chef d’inculpation d’«outrage à corps constitué» ! Le représentant du ministère public a requis l’aggravation de la peine !

Notre confrère, père de quatre enfants (14 ans, 12 ans et 3 ans) et militant actif du hirak à Mohammadia (43 km de Mascara), est poursuivi en justice par la sûreté de wilaya de Mascara pour ses publications sur Facebook.

Le 17 juin dernier, le correspondant du journal Ennahar (disparu des étals depuis le mois de février dernier) a été condamné par le juge du tribunal de Mohammadia à deux ans de prison ferme en comparution immédiate. Le représentant du ministère public, rappelons-le, avait requis la peine de trois ans de prison ferme.

Le jugement est tombé comme un couperet pour la famille de Toubal Ali Djamel qui n’a cessé de dénoncer, durant sa carrière de journaliste local, la corruption et les mauvaises conditions de vie des populations dans les régions avoisinantes de Mohammadia et Sig et autre Bouhenni.

Les journalistes locaux et les militants du mouvement populaire (hirak) de Mascara et Mohammadia sont également sous le choc.