Hakim Addad et Fodil Boumala arrêtés aujourd’hui

RadioM, 14 juin 2020

Fodil Boumala aurait été interpellé par des éléments de la Gendarmerie Nationale à son domicile, alors que Hakim Addad l’aurait été par des éléments en civil, dans une voiture banalisée à hauteur de la place Emir Abdelkader. Tous deux auraient été conduits à la brigade de gendarmerie de Bab Jdid.

Pour rappel, Fodil Boumala et Hakim Addad sont d’anciens détenus d’opinion, embastillés juste pour leurs idées.

Plutôt, c’est un autre activiste du Hirak Zoheïr Keddam, encore un ancien détenu d’opinion, qui a été arrêté devant son domicile à Ouled Fayet et embarqué à bord d’un véhicule banalisé.

Ces interpellations seraient-elles en relation avec les activités publiques des trois interpellés lors de ce vendredi 13 juin 2020 ? Keddam et Addat ont pris part à la manifestation du Hirak à Béjaïa, tandis que Boumala à celle de Dellys où il a tenu un discours véhément à l’égard du régime à propos de sa campagne d’intimidation et d’arrestations des activistes du Hirak.

Ces arrestations arbitraires interviennent aussi au lendemain de la mise sous mandat de dépôt de Merzoug Touati, Yanis Adjlia et Amar Beri jugés en comparution immédiate.

Une énième dérive qui se produit dans un climat social et politique tendu, marqué par de multiples interpellations, des comparutions et des jugements à la hussarde de dizaines d’activistes du Hirak dont la reprise semble imminente, du moins inéluctable dans les semaines à venir.