Le gouvernement a débloqué 70 milliards de DA pour la lutte contre le coronavirus

Une enveloppe de 20 milliards de dinars pour l’indemnisation des travailleurs

Nabila Amir, El Watan, 20 mai 2020

La lutte et la prévention contre le coronavirus a coûté, pour l’heure, une enveloppe de 70 milliards de dinars. Ce montant est appelé à augmenter, en fonction de l’évolution de la pandémie de coronavirus.

C’est du moins ce qu’a révélé, hier, le ministre des Finances Abderrahmane Raouia lors de son audition par la commission des finances et du budget de l’APN, consacrée à la présentation du projet de loi de finances complémentaire 2020 (PLFC). Le montant réservé pour indemniser les travailleurs, toutes catégories confondues, ayant perdu leur emploi du fait de la Covid- 19 est de vingt milliards de dinars.

Devant les membres de la commission, M. Raouia a expliqué que ce montant sera affecté aux pères de familles au chômage et aux travailleurs ayant perdu leur source de revenu en raison de la pandémie. Les professionnels concernés par cette aide ont été, selon nos sources, recensés et ciblés afin d’éviter l’anarchie.

«Le ministre nous a assuré que cette allocation ira directement aux personnes qui ont subi de plein fouet cette crise sanitaire, notamment les artisans…» nous précise un député. Une autre rallonge de 11,5 milliards de dinars a été dédiée au ministère de l’Intérieur pour l’allocation de 10 000 DA au profit de 2,2 millions de nécessiteux.

Le gouvernement a dégagé dans le cadre de ces affectations financières une enveloppe supplémentaire de l’ordre de 3,7 milliards de dinars attribuée au ministère de la Santé.

Le ministre donne le détail de la répartition de ces allocations dédiées notamment à l’acquisition de produits pharmaceutiques, d’appareils médicaux, de produits de consommation et de matériels de protection d’un montant de 3,5 milliards de dinars, outre des réactifs dans le cadre de la recherche et des services pour 100 millions de dinars et des caméras thermiques pour le même montant.

En décidant d’octroyer une prime exceptionnelle aux fonctionnaires du service réquisitionnés, le gouvernement, note le ministre Raouia, a débloqué à cet effet une enveloppe de 16,5 milliards de dinars dédiée au ministère de la Santé pour couvrir ces frais, en plus d’un autre montant de 8,9 milliards de dinars alloué au département de Benbouzid dans le souci de renforcer la stratégie de lutte contre la pandémie.

Un autre montant devra être affecté au profit des éléments relevant des directions générales de la Sûreté nationale, de la Protection civile et des Douanes. Selon un membre de la commission, les travailleurs de ces entités sont également au front et confronté quotidiennement au risque de contamination de coronavirus.S’agissant des médicaments, 106 milliards de dinars ont été alloués dans le cadre de la loi de finances 2020.