Le procureur a fait appel de sa libération: Boumala devant la Cour le 14 avril

Liberté, 24 mars 2020

Libéré début du mois en cours, le militant et activiste Fodil Boumala aura à nouveau affaire avec la justice. En effet, son procès en appel aura lieu le 14 avril prochain à Cour d’Alger (ex-Ruisseau). “Le procès en appel de Fodil Boumala est programmé pour le mardi 14 Avril à la Cour de Ruisseau (Alger)”, a annoncé, hier, le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Fodil Boumala, journaliste et activiste politique, accusé d’atteinte à l’unité nationale, a été acquitté le 1er mars par le tribunal de Dar El-Beïda, à Alger alors que le procureur de la République près du même tribunal avait requis à l’encontre du prévenu une peine d’une année de prison ferme, assortie une amende de 100 000 DA. Le verdict n’a pas été du goût du procureur de la République près le tribunal de Dar El-Beïda qui, samedi 10 mars 2020, a décidé de faire appel du verdict prononcé en faveur de l’acquitement pur et simple de Boumala. Impliqué dans le hirak, Fodil Boumala a été arrêté le 18 septembre 2019 vers 20h30 au bas de son immeuble à la cité les Bananiers (Bab Ezzouar, Alger) par des agents en civil avant d’être placé, le lendemain, en détention préventive à la prison d’El-Harrach. Plusieurs demandes de libération ont été déposées par ses avocats, mais en vain.

Arab C.