Sid Ahmed Belahdi, le procureur de Sidi M’hamed qui a relaxé les manifestants, muté à Guemar

La Rédaction, RadioM, 12 février 2020

Le procureur Sid Ahmed Belhadi, qui a fait parler de lui pour sa plaidoirie en faveur des manifestants qu’il a fait relâcher, a été muté au Tribunal de Guemar à Oued Souf sur décision du ministère de la justice. Une information confirmée auprès de nombreux magistrats.

Pour rappel, le jeune procureur de la République près du tribunal de Sidi M’hamed a exprimé le 09 février ce que pouvait être l’indépendance de la justice à laquelle aspire tous les Algériens.

Ce procureur qui n’avait rien à reprocher au 17 détenus présentés devant la justice ce matin a, dans son réquisitoire, demandé tout bonnement la relaxe des personnes arrêtées lors du 48e vendredi à Alger, le 17 janvier dernier, parmi lesquels un militant de RAJ, Kamel NemicheJ.

« Les Algériens marchent d’un pied ferme vers l’Algérie nouvelle, une Algérie où la justice sera libre et indépendante. Les Algériens scandent des slogans réclamant une justice libre et indépendante. Pour cela, j’assume mes responsabilités en tant que représentant du parquet. En concrétisation du principe de l’indépendance de la justice, et pour qu’on ne dise pas qu’on fonctionne avec les injonctions d’en haut, le parquet demande la relaxe », a martelé le procureur de la République revendiquant l’indépendance de la justice.

Convoqué et entendu par sa tutelle le lendemain de ce procès, la décision a été prise aujourd’hui, le procureur est muté à un tribunal au sud du pays.