Plusieurs détenus du Hirak libérés aujourd’hui

Lynda Abbou, Maghreb Emergent, 2 janvier 2020

Des portraits de deux des cinq détenus brandis lors d’une manifestation à Alger
Dans une démarchee inattendue, la justice algérienne a décidé de libérer des dizaines de détenus d’opinion et politiques.

A Alger, Constantine, Oran et Bordj Bou Ar erridj, des détenus ont bénéficié ce jeudi 2 janvier 2020 de la liberté provisoire selon des avocats et militants des droits de l’homme.

Le jeune poète Mohamed Tadjadit, le dessinateur Nime, le SG de RAJ Fouad Ouicher , le journaliste blogueur Abdelmondji Kheladi, Brahim Laalami ainsi que plusieurs militants retrouvent leur liberté en ce début de l’année 2020.

Plus tôt dans la journée, l’ancien combattant Lakhdar Bouregaa a été libéré. La libération de l’ancien général, Hocine Benhadid est attendue dans l’après-midi. Une liste de noms de détenus et de politiques qui retrouveront leur liberté probablement aujourd’hui circule sur les réseaux sociaux. Il s’agit de Karim Tabou, Samir Belari et Foudil Boumala.

La libération des détenus intervient au moment où le Hirak et la société civile ainsi que des partis politiques réclament la libération de tous les détenus du Hirak et d’opinion avant tout dialogue avec le régime.