Port de l’emblème Amazigh : Cinq détenus relaxés par le tribunal de Bab El Oued

Aziz Kharoum, El Watan, 13 novembre 2019

Le juge près du tribunal de Bab El Oued (Bainem) annonce la relaxe pour cinq détenus qui ont comparu ce mercredi matin 13 novembre.

En effet, les cinq détenus en l’occurrence Ali ider, Okbi Akli, Lekehal Kamel , Karoun Hamza, Mohand Boudjemil, mis sous mandat de dépôt depuis le 21 juin dernier pour port du drapeau amazigh lors des manifestations populaires hebdomadaires et poursuivis pour « atteinte à l’unité nationale », seront tous relâchés. Ils sortiront de la prison d’El Harrach au plus tard à 14 heures, apprend t-on.

A l’annonce du verdict, un grand soulagement et une explosion de joie a été manifesté devant le tribunal par les centaines de sympathisants, d’avocats et membres de familles des détenus venus nombreux pour soutenir les cinq détenus.

Le collectif de défense des détenus a salué cette décision dite « courageuse » prise par les magistrats de ledit tribunal. « Le tribunal de Bab El Oued vient de briser la soumission », annonce t-on à l’issue du procès.

Par ailleurs, cette décision du tribunal de B-E-O est perçue par l’opinion publique comme une objection directe et loyale contre des décisions arbitraires prises par le tribunal de Sidi M’ hamed à l’encontre des détenus innocents jugés pour des affaires similaires de celle d’aujourd’hui.

Il convient de rappeler que les magistrats de Sidi M’hamed avaient condamné avant-hier 23 détenus pour port du drapeau amazigh à des peines allant de six mois à un an de prison ferme assorties d’amendes de 30.000da.