Gazoduc Medgaz : Sonatrach rachète les parts de l’émirati Mubadala

TSA, 15 Octobre 2019

Sonatrach et la compagnie espagnole Naturgy vont racheter les 42% de parts détenues par le fond émirati Mubadala dans le gazoduc Medgaz reliant l’Algérie à l’Espagne, a annoncé ce mardi Naturgy dans un communiqué cité par l’agence Reuters.

Le rachat permet ainsi de valoriser l’infrastructure Medgaz à hauteur de 1,9 milliard d’euros, dette incluse. L’accord permettra à Sonatrach de détenir 51% et devenir ainsi l’actionnaire majoritaire de Medgaz, tandis que Naturgy détiendra les 49% restants. L’accord devrait être conclu d’ici le mois de mars 2020, précise le journal espagnol El Confidencial.

Naturgy paiera 445 millions d’euros à Mubadala pour 34% de parts et structurera l’accord à travers un fonds commun de créance. La compagnie espagnole a précisé qu’elle pourrait vendre des parts de ce fonds, qui sera financé avec un prêt de 260 millions d’euros, à un partenaire financier.

Le journal espagnol Expansion explique quant à lui qu’il était initialement prévu que Naturgy et Medgaz possèdent des parts égales à hauteur de 50%, avant que Sonatrach ne réussisse à s’imposer et obtenir la majorité de 51%.

« L’Espagne a toujours essayé d’éviter la majorité d’un groupe étranger, en particulier Sonatrach, dans une infrastructure essentielle à la sécurité de l’approvisionnement énergétique du pays », indique Expansion.