Il assure que le scrutin sera «entièrement» sécurisé: Gaïd Salah met en garde les adversaires des présidentielles

Moncef Wafi, Le Quotidien d’Oran, 28 septembre 2019

Le chef d’état-major de l’ANP a expressément mis en garde les adversaires du scrutin présidentiel en déclarant, jeudi dernier à partir de Béchar, que «tous ceux qui se mettront en travers de cette solution constitutionnelle (…) ou qui œuvrent à faire obstacle à ce processus national vital, sous quelle forme que ce soit, trouveront une sanction juste et rigoureuse, voire dissuasive, conformément à la loi». A ce propos, Gaïd Salah a assuré que l’ANP prendra «dans les meilleurs délais, toutes les mesures nécessaires» qui permettront aux citoyens d’exercer leur droit électoral dans «un climat de sérénité et de quiétude, et dans les meilleures conditions sécuritaires». Il a ainsi indiqué qu’«à travers la maîtrise effective sur le terrain et le déploiement total et étudié des différentes forces de sécurité sur tout le territoire national», les élections présidentielles seront «entièrement» sécurisées. Pour Gaïd Salah, il ne fait aucun doute «que les préparatifs en cours pour les élections présidentielles à venir», fixées pour le 12 décembre prochain, «ont été entamés effectivement sur le terrain (…) à travers l’adoption de la Loi organique des élections et sa modification».

Le vice-ministre de la Défense nationale considère cette Autorité indépendante chargée d’organiser les élections «comme un événement d’importance dans le processus de sortie de crise», puisqu’elle «a bénéficié de toutes les prérogatives qui lui permettent de prendre en charge exclusivement toutes les étapes du processus électoral», a-t-il précisé. Gaïd Salah a de nouveau évoqué «la horde», ennemie de «la voie nationaliste» et «qui tente par tous les moyens d’entraver ce processus électoral». Il a, en outre, relevé que, dans ce cadre, sa parfaite conviction que les Algériens participeront en masse lors de ce vote. «Nous sommes parfaitement convaincus que le peuple algérien, conscient de son intérêt et de celui de son pays, ainsi que de l’ampleur des défis rencontrés, saura comment agir lors de ce scrutin national décisif et comment relever le défi à travers une participation forte et massive». A propos de la présidentielle, il a souligné son caractère exceptionnel, affirmant que le processus électoral «que vit notre pays pour la première fois», «constitue un saut qualitatif dans le parcours d’édification de la Nation, conférant davantage de crédibilité et de transparence à l’opération électorale». A cette occasion, il a encore tenu à saluer «le sens de responsabilité et d’engagement loyal dont a fait preuve le panel de cette Autorité». Le général de corps d’armée a aussi relevé que «ce rendez-vous historique sera une véritable fête pour l’Algérie et pour ses fidèles enfants, sur la voie constitutionnelle pour la sortie de crise».