Reprise inquiétante du phénomène de l’émigration clandestine en août

Riyad Hamadi, TSA, 01 Septembre 2019

Depuis le début du mois d’août, 336 migrants algériens ont été arrêtés alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Europe à bord d’embarcations artisanales, soit plus de dix par jour en moyenne, selon un bilan du MDN publié ce dimanche 1er septembre.

Durant le 1er semestre 2019, 740 clandestins ont été interceptés par les forces en charge de la lutte contre l’émigration clandestine, soit un peu plus de 123 clandestins par mois, selon le MDN. En août, 336 harragas ont été arrêtés soit presque la moitié des arrestations opérées durant six mois, ce qui montre une reprise inquiétante du phénomène de l’émigration clandestine. 

Dans le détail, ce dimanche 1er septembre, le MDN a annoncé dans un communiqué que des Garde-côtes « ont mis en échec à El-Tarf, Annaba et Tipaza, des tentatives d’émigration clandestine de 41 personnes qui étaient à bord d’embarcations de construction artisanale ».

Hier samedi, la même source a annoncé que « des Garde-côtes et les éléments de la Gendarmerie nationale ont déjoué, à Skikda et Cherchell, des tentatives d’émigration clandestine de 22 personnes », qui étaient « à bord d’embarcations de construction artisanale ».

La veille, le MDN indiquant que « des éléments de la Gendarmerie nationale ont déjoué, à El-Taref, une tentative d’émigration clandestine de huit personnes à bord d’une embarcation de construction artisanale ».

Le même jour, l’agence officielle rapportait que des « unités du groupement territorial des Garde-côtes ont mis en échec une tentative d’émigration clandestine de 13 individus dont des mineurs au large des côtes de Mostaganem ».

Le 27 août, le MDN annonçait la mise en échec par la Gendarmerie Nationale d’une « tentative d’émigration clandestine de dix personnes » à Annaba où trois jours plutôt les Garde-côtes avaient « déjoué une tentative d’émigration clandestine de neuf personnes qui étaient à bord d’une embarcation de construction artisanale ».

Le 19 août, le MDN annonçait que les « Garde-côtes ont déjoué, à Oran et Jijel, des tentatives d’émigration clandestine de 47 personnes à bord d’embarcations de construction artisanale ».

La veille, toujours selon la même source, 29 personnes qui étaient à bord d’embarcations de fortune, ont été interceptées par les Garde-côtes au large d’Oran.

Le 11 août, le MDN a indiqué que 20 personnes ont été arrêtées à Annaba et El Taref alors qu’ils tentaient de rejoindre l’Europe à bord d’embarcations artisanales.

Le 6 août, des Garde-côtes ont « mis en échec, à Aïn Témouchent et Annaba, des tentatives d’émigration clandestines de 40 personnes qui étaient à bord d’embarcations de construction artisanale », toujours selon le MDN.