Opposition : une réunion de l’Alternative démocratique interdite à Alger

Ryad Hamadi, TSA, 27 Août 2019

La convention des Forces du pacte de l’Alternative démocratique, prévue pour ce mercredi 28 août, à Alger, n’a pas été autorisée par la wilaya.

« Les forces du pacte de l’alternative démocratique informent l’opinion publique que les autorités viennent de nous notifier ce jour du mardi 27 août 2019 à 16h du refus non motivé pour la tenue de la convention nationale des forces de l’alternative démocratique prévue initialement le 31 août 2019, avancée pour le 28 pour indisponibilité de la salle », écrivent les forces du pacte de l’alternative démocratique dans un communiqué.

« Ce refus intervient le même jour de l’annonce de l’interdiction de la tenue de l’université d’été du RAJ prévue à Bejaia », rappelle le communiqué. Une nouvelle demande d’autorisation sera déposée pour la tenue de la convention le 9 septembre.

« Ces interdictions répétées d’activités de partis politiques et d’associations de la société civile qui militent pour une transition démocratique coïncide avec le discours virulent des tenants du pouvoir qui ne tolère aucune voix discordante », précise le texte.

Les Forces du pacte de l’Alternative démocratique regroupent la LADDH, le RCD, le FFS, l’UCP, le PLD, le MDS, le PT et le PST. Ces acteurs militent en faveur d’une période de transition, ce que rejette le pouvoir.