La justice demande la levée de l’immunité parlementaire de Amar Ghoul

Rédaction TSA, 12 Juin 2019

Le Conseil de la nation (Sénat) a reçu la demande de la justice relative à la levée de l’immunité parlementaire de l’ex-ministre des travaux publics et actuel sénateur Amar Ghoul, indique ce mercredi le sénateur FLN Abdelouahab Benzaim. « La demande de levée immunitaire parlementaire d’Amar Ghoul est arrivée au Sénat », a-t-il annoncé sur sa page Facebook.

Le 26 mai, le Parquet général de la Cour suprême avait annoncé avoir « reçu du procureur général de la Cour d’Alger, le dossier des procédures relatives aux poursuites contre un groupe d’anciens membres du gouvernement ». 

Ces personnes sont poursuivies « pour des faits punis par la loi relative à la conclusion de marchés publics et de contrats contraires à la réglementation et les lois en vigueur », a précisé la Cour suprême dans un communiqué.

Le communiqué de la Cour suprême est intervenu après celui du Parquet du tribunal d’Alger annonçant des poursuites contre douze anciennes personnalités : Abdelghani Zaalane, Amar Tou, Boudjemaa Talai, Karim Djoudi, Amara Beyounes, Abdelkader Bouazghi, Amar Ghoul, Abdeslam Bouchouareb, Abdelkader Zoukh, Mohamed Djamel Khenfar, Abelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia.