Le gouvernement français estime qu’une « transition s’impose maintenant » en Algérie

Nabil Mansouri, Maghreb Emergent, 29 mars 2019

De passage à New York, le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian a réagi ce vendredi aux manifestations du peuple algérien en estimant que la transition « maintenant s’imposait », rapporte l’agence presse française (AFP).

Après avoir salué le « civisme remarquable » du peuple algérien qui a manifesté à nouveau ce vendredi en masse pour obtenir la fin du « système » au pouvoir, le chef de la diplomatie française s’est dit « frappé par la dignité et la fierté du peuple algérien ».

« Il y a une phase difficile de leur histoire mais en même temps il y a un civisme remarquable », a-t-il déclaré en marge de la réunion de l’ONU

« L’Algérie doit être maîtresse de son destin. La population contribue par ces différentes manifestations à montrer son appartenance et sa fierté algériennes. Il faut donc que le processus qui va se mettre en œuvre, de transition, qui maintenant s’impose, puisse se dérouler dans les meilleures conditions », a souligné le ministre français.

« Je fais tout à fait confiance au peuple algérien pour résoudre cette difficulté », a-t-il ajouté

Rappelons que le 11 mars, Jean-Yves Le Drian a soutenu le président Bouteflika lors de l’annonce de son intention de prolonger son mandat. « Je salue la déclaration du président Bouteflika par laquelle il annonce ne pas solliciter un cinquième mandat et prendre des mesures pour rénover le système politique algérien », a-t-il écrit dans un communiqué.