Ministère de la Défense nationale: Démenti

El Watan, 04 février 2019

Dans son édition parue hier, dimanche 3 février 2019, le quotidien El Watan a publié un article intitulé : «13 officiers supérieurs mis aux arrêts».

A ce titre, le ministère de la Défense nationale apporte un démenti catégorique à ces allégations et précise qu’aucune personne ne fait actuellement l’objet d’emprisonnement ou de poursuite dans cette prétendue affaire liée à la prochaine élection présidentielle.

Par ailleurs, le ministère de la Défense nationale, qui rappelle l’entière disponibilité de ses services compétents pour répondre aux doléances de l’ensemble de la corporation journalistique, dénonce avec force ces incessantes tentatives de manipulation visant l’image de l’Armée nationale populaire (ANP) et se réserve le droit de recourir devant les instances judiciaires compétentes.

Le ministère de la Défense nationale