Affaire des cinq généraux-majors : l’ISTN levée

Ryad Hamadi, TSA, 14 novembre 2018

Le processus de réhabilitation des cinq généraux-majors par le président Bouteflika se poursuit. Selon nos informations, l’interdiction de sortie du territoire national (ISTN) dont ils faisaient l’objet depuis leur arrestation vient d’être levée. Désormais, ils pourront voyager à tout moment.

Cette décision intervient après celle de la restitution de leurs passeports prise cette semaine. 

Le 14 octobre dernier, Said Bey (ex-chef de la 2e région militaire), Habib Chentouf (ex-chef de la 1ere région), Abderrazak Cherif (ex-commandant de la 4e région), Menad Nouba (ex commandant de la gendarmerie nationale) et Boudjemâa Boudouaour (ex directeur du MDN), ont été mis en détention provisoire, par le tribunal militaire de Blida, dans le cadre d’une enquête sur « l’enrichissement illicite » et « abus de fonction ». Ils ont été remis en liberté le 5 novembre dernier sur ordre du président de la République.

Arrêté avec les cinq généraux-majors, un sixième officier supérieur de l’armée, le colonel Abdelaziz, n’a pas été libéré pour des raisons inconnues.