Mustapha Bouchachi : La loi chez nous est un luxe intellectuel, pas une réalité algérienne

L’ancien député FFS, démissionnaire en 2014 et ancien président de la Ligue algérienne des droits de l’Homme

Hamdi Baala, HuffPost, 26 octobre 2018

En plébiscitant un deuxième président de l’APN, les députés de la majorité ont enfreint la loi et leurs actions auront des “effets destructeurs sur la mentalité des Algériennes et des Algériens”, a estimé jeudi 25 octobre l’ancien parlementaire FFS Me Mustapha Bouchachi.

“Quand des élus censés légiférer pour la nation commettent une infraction pareille et se comportent d’une façon indigne de leurs postes, ils exposent leur institution au discrédit », a expliqué l’avocat et militant des droits de l’Homme, invité de l’émission Offshore du HuffPost Algérie et de Radio M (Vidéo en bas de l’article).

Il a expliqué qu’il n’y a aucune base légale à la déclaration de vacance de la présidence de l’APN. Les arguments avancés dans la rapport de la commission juridique de l’Assemblée, dont le retrait de confiance à Saïd Bouhadja pour placer Mouad Bouchareb, sont invalides selon Me Bouchachi,

“Le président légitime de l’APN est Saïd Bouhadja selon la constitution, la loi organique et le règlement intérieur”, a-t-il expliqué. “Le président est élu pour la durée du mandat et il n’existe aucun article qui permet le retrait de confiance ou de choisir un nouveau président. Mouad Bouchareb n’a aucune légitimité aux yeux de la loi”, a ajouté l’ancien professeur de droit à l’université d’Alger.

Mais plus que la légalité, Me Bouchachi a souligné des effets plus graves. Il a expliqué le mauvais exemple donné à la société par ceux-là même supposés concevoir les lois du pays.

“Quand les Algériennes et les Algériens voient que [les députés] se comportent ainsi, si demain tu demandes à un citoyen dans la rue de respecter la loi, il vous dira : “Vous vous moquez de moi ? Quelle loi ?”, a-t-il déploré.

Et d’ajouter : “Je suis triste pour l’Algérie, pas pour eux. Car le monde regarde et voit ce qu’ils font”.