Protection de l’environnement: L’Algérie fait appel à l’expérience belge

Samira Azzegag, Le Soir d’Algérie, 21 juin 2018

Le ministère de l’environnement et des énergies renouvelables a réalisé, conjointement avec le bureau d’étude belge Enabel (Agence belge de développement), une étude relative au renforcement des capacités dans le domaine de l’environnement (PRCDE) ayant pour objectif de faire participer les organisations de la société civile en tant qu’acteurs du changement et la gestion durable de l’environnement.
Samira Azzegag – Alger (Le Soir) – Pour trouver des mécanismes adéquats, pour concrétiser l’étude entamée depuis le mois de novembre dernier, un atelier national chapeauté par des experts belges, a été inauguré hier par Mme Fatima-Zohra Zerouati, ministre du département suscité, en présence de l’ambassadeur belge en Algérie, à l’hôtel Soltan, à Alger.
Au moins une vingtaine d’associations nationales ont été conviées à prendre part à cet atelier, organisé autour de quatre thématiques.
Il s’agit, entre autres, de l’approfondissement des échanges sur les questions opérationnelles liées aux mécanismes de participation et de partenariat entre l’Etat et la société civile, des échanges sur les possibilités de financement qui s’offrent aux projets portés par le mouvement associatif.
«L’étude vient en appui à la politique du gouvernement algérien qui investit depuis l’an 2 000, dans la protection de l’environnement», a rappelé Madame la ministre. Et même si aucun résultat palpable n’est enregistré, des études sont toujours en cours, pour faire participer la société civile, car la protection de l’environnement nécessite l’engagement intersectoriel.
S’appuyant sur l’expérience belge, l’ambassadeur, M. Pierre Gillon, a expliqué que « le processus d’intégration environnementale part du constat que les acteurs du secteur ne peuvent pas, à eux seuls, réaliser les améliorations nécessaires pour progresser vers un développement durable.
Une coopération avec les autres secteurs est nécessaire pour aboutir à des changements structurels et réduire les pressions environnementales».
S. A.