Lamari reçoit le commandant de la force navale de l’OTAN

Défense nationale

Lamari reçoit le commandant de la force navale de l’OTAN

A.B. Ahlem, Le Quotidien d’Oran, 16 mai 2002

Le vice-amiral, Angus J. Sommerville, commandant de la force navale permanente de l’OTAN en Méditerranée (SNFM/OTAN), a été reçu en audience, hier, par le général des corps d’armée, Mohamed Lamari, chef d’état-major de l’armée nationale populaire (ANP), au siège du ministère de la Défense nationale (MDN). Cette visite s’inscrit dans le programme de coopération qui a été lancé dans le cadre du dialogue méditerranéen de l’OTAN auquel l’Algérie a adhéré en mars 2000.

Un examen des questions d’intérêt général ainsi que la poursuite du développement des relations de coopération militaire bilatérales ont été les deux points principaux abordés, lors des entretiens entre les deux parties.

Par ailleurs, le contre-amiral, J. Dunmore Sommerville, commandant de la force navale permanente en Méditerranée de l’OTAN (SNFM), a visité au cours de la même journée la base centrale logistique (BCL) de Béni Mered, entreprise à caractère économique dépendant du MDN.

La délégation des forces navales en Méditerranée de l’OTAN a été accueillie par le Général Major Ouddaï, adjoint au chef de la 1ère région militaire. Les hôtes de la base ont été conviés à visiter les différents ateliers de la BCL, spécialisée dans la rénovation de matériel de guerre. La délégation des forces navales de l’OTAN en Méditerranée s’est déclarée «très impressionnée» par le niveau technologique et le savoir-faire des ingénieurs, techniciens et cadres de la BCL.

Auparavant, le commandant de la BCL avait présenté les différentes activités de la BCL. «Votre présence ici, parmi nous, est le témoignage d’un échange international fructueux qui s’instaure et un événement marquant» dans les relations entre l’Algérie et l’OTAN, avait souligné le commandant de la BCL, dans son intervention. De son côté, le contre-amiral Sommerville s’est déclaré «très impressionné» par ce qu’il a vu, ainsi que par les «grandes capacités d’organisation de la base». Adressant ses «plus sincères compliments à l’ensemble du personnel de la base», il a indiqué que «notre présence ici procède de la nouvelle approche, des nouveaux apports dans la construction du dialogue (euro-méditerranéen)».

La délégation des forces navales en Méditerranée de l’OTAN a reçu des cadeaux symboliques, des fresques du Sahara et du Tassili, à l’issue d’une visite qualifiée de «très impressionnante» par les membres de la délégation hôte.