Communiqué de presse d’El Khabar et d’El Watan

Communiqué de presse d’El Khabar et d’El Watan

El Watan, 15 septembre 2011

Faisant suite à la tentative de sabotage contre l’imprimerie d’El Watan et d’El Khabar à Ain Naadja, Alger, les deux quotidiens ont rendu public un communiqué commun, dont voici le contenu.

Le centre d’imprimerie (ALDP) d’El Khabar et d’El Watan, situé dans la commune de Aïn Naâdja, a fait l’objet, dans la nuit de mercredi à jeudi, d’une tentative de sabotage.

Des dizaines de jeunes, munis de cocktails Molotov, ont tenté, par tous les moyens, d’incendier le dépôt de papier et la rotative installés sur le site.

Ce sont les travailleurs, les techniciens et les ingénieurs qui se sont opposés à cette tentative de destruction en empêchant physiquement ces jeunes de pénétrer dans les hangars d’ALDP.

Les responsables d’El Khabar et d’El Watan félicitent le personnel d’ALDP pour ce comportement admirable qui a permis de protéger cet outil industriel indispensable à l’impression de journaux indépendants.

Les responsables des deux journaux félicitent les responsables de la daïra de Bir Mourad Raïs, ceux de la gendarmerie nationale et de la sureté nationale pour leur intenvention diligente qui a contraint les groupes de jeunes à abandonner précipitamment le site.

Ils comptent porter plainte dès aujourd’hui pour faire toute la lumière sur cette affaire très préjudiciable à l’exercice libre et indépendant du métier de journaliste dans notre pays.

Le Président de Conseil d’Administration d’El Watan Omar Belhouchet

Le Président de Conseil d’Administration d’El Khabar Zahr-Eddine Smati


 

Tentative d’incendie de l’imprimerie d’El Watan à Alger

Une centaine de jeunes en furie, armés de cocktails molotovs, se sont présentés, mercredi soir vers 21h30, devant l’imprimerie d’El Watan à Ain Naadja, Alger, avec la ferme volonté d’y mettre le feu. C’est les travailleurs qui se sont mobilisés et qui ont tout fait pour dissuader ces jeunes de passer à l’acte.

Il a fallu 1h à la police et la gendarmerie pour arriver sur les lieux et à faire fuir les jeunes qui criaient « el youm Nhargouha » (Aujourd’hui on la brule). Des jets de pierre ont détruit de nombreuses vitres du batiment qui abrite l’imprimerie.

De nombreux jeunes de la localité travaillent au sein de cette imprimerie, propriété d’El Watan et d’El Khabar et qui imprime cinq quotidiens chaque jour, à savoir El watan, El khabar, El khabar Erryadhi, Liberté et El Youm.

Comme par hasard, cette tentative d’incendie, intervient après l’annonce par El watan de sa volonté de se doter d’une chaine de télévision et d’une radio, à la faveur de l’ouverture du champ audiovisuel annoncée par le pouvoir. El Khabar a annoncé, également, son intention de se lancer dans l’aventure audiovisuelle, en créant une chaine de télé et une radio.

L’imprimerie, inaugurée en 2007, n’a jamais connu de problème de ce genre. Pourquoi maintenant? Pour El watan, ces jeunes ont été manipulés et poussés par des parties que la ligne du journal dérange, surtout avec la nouvelle donne sur l’ouverture du champ audiovisuel, qu’El watan veut investir.

El watan et El Khabar, comptent déposer plainte aujourd’hui.
Elwatan.com