Police Accord Algéro – Espagnol

Police Accord Algéro – Espagnol

La formation et la lutte contre le terrorisme à l’honneur

L’Actualité, 17 août 2002

Un accord, portant sur la coopération entre les polices algérienne et espagnole et la mise en œuvre du protocole d’accord, a été conclu entre les deux pays, le 31 juillet dernier à Alger. Le directeur général de la Sûreté nationale, Ali Tounsi (DGSN) et son homologue espagnol, Agustin Diaz de Mera ont pris part à cette signature. Diaz de Mera a indiqué, à l’issue de cette cérémonie, que cet accord vise « la relance d’une coopération efficace » entre les polices des deux pays, et particulièrement dans le domaine de la formation et la lutte contre les délits criminels les plus répandus, tels le trafic des stupéfiants et le terrorisme.

Alors que Ali Tounsi a précisé que cet accord s’inscrit dans « le cadre de l’application des directives et orientations du ministère de l’Intérieur visant à consolider l’action commune entre les polices des deux pays ».

Le directeur général de la Sûreté nationale a remercié son homologue espagnol et émis le vœu que cet accord « soit le prélude à une coopération à long terme dans le secteur de la police entre les ministères de l’Intérieur des deux pays ». Les experts ont eu également à signer l’accord en question, au siège de la résidence de la DGSN (Alger) en présence des deux délégations. Se félicitant ainsi des relations d’amitié historiques liant les deux pays.

Il est à rappeler que ces accords bilatéraux, entre les pays des deux rives de la Méditerranée, ont été discutés à plusieurs occasions dans le cadre euro- méditerranéen et prévus dans les accords d’associations avec l’Union européenne (UE). Cet accord serait un prélude à la lutte contre la criminalité en tout genre et la lutte contre le terrorisme transnational.

Il est à signaler que Agustin Diaz de Mera, dont la visite en Algérie constitue la première mission à l’étranger, a transmis les salutations du gouvernement espagnol et de son peuple au président de la République Abdelaziz Bouteflika, aux autorités algériennes et au peuple algérien.

F.M. /APS

www.lactualite-dz.com