Déclaration: La fraude annoncée est mise en oeuvre

DECLARATION

La fraude annoncée est déjà mise en œuvre. En effet, la date limite de dépôt des listes de candidature, initialement fixée au dimanche 14 avril 2002 à minuit, vient d’être repoussée au dimanche 21 avril par voie d’affichage au niveau des sièges de wilaya et par voie d’annonce à la radio.

Or, le décret présidentiel n° 02/77 portant convocation du corps électoral pour l’élection de l’APN a fixé, dans son article premier, cette convocation pour le 30 mai 2002.

Ce report constitue une violation flagrante de l’article 110 de l’Ordonnance n° 97/07 portant loi organique relative au régime électoral, qui stipule :  » Le délai de dépôt des listes de candidature s’achève quarante cinq (45) jours francs avant la date du scrutin « .

Encore une fois, le pouvoir démontre son incapacité à respecter les règles qu’il a lui-même édictées illustrant ainsi la situation de non-droit qu’il impose au pays.

Cette fraude annoncée confirme l’acharnement du pouvoir à vouloir organiser coûte que coûte une nouvelle mascarade électorale avec la bénédiction de partis politiques complices bienveillants de cette énième violation de la loi.

De ce fait, nous, députés signataires, dénonçons encore une fois la poursuite de la logique de l’aventurisme politique.

Liste des signataires

1) Abdesslem ALI-RACHEDI
2) Essaïd BENDAKIR
3) Nacer MEZZAR
4) Tahar BENBAIBECHE
5) Fatiha BOUCHAMA
6) Boualem KOLIAI
7) Saïd MADJOUR
8) Nadjia BOUMENDJEL
9) Hamid OUAZAR
10) Zoubir LAINCEUR
11) Mohamed Arezki FERRAD
12) Mahmoud EL MERAOUI

Alger, le 14 avril 2002